Nouvelle LIAT 2020

Jeudi 2 juillet 2020

La compagnie aérienne LIAT (officiellement enregistrée sous le nom de LIAT (1974) Ltd), avec une dette de 4,4 millions de dollars US en 2019, a finalement atteint la fin de son parcours lorsque le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne, avait annoncé la semaine dernière que la compagnie aérienne devrait être liquidée mais avait insisté sur le fait qu'une nouvelle compagnie aérienne devrait prendre sa place pour maintenir la connectivité dans la région Caraïbe.

Le site web de la LIAT ayant été mis hors ligne le 1er juillet, le personnel de la compagnie a été plongé dans l'inquiétude concernant la pérennité de leur emploi. Par ailleurs les détenteurs de billets ne sont pas certains d'avoir droit à un remboursement.

Toutefois les choses bougent rapidement. Le Premier ministre Browne, au nom des pays actionnaires, a fait une annonce aux médias annonçant des actions immédiates pour qu'une nouvelle entité soit opérationnelle dans les plus brefs délais.

Gaston Browne a déclaré qu'Antigua-et-Barbuda est prêt à investir entre 15 et 20 millions de dollars US dans la nouvelle compagnie aérienne. Ces fonds, qui avaient été sécurisés avant la pandémie mondiale, ont été initialement affectés spécifiquement à l'investissement dans la LIAT.
Les documents nécessaires à l'enregistrement de la nouvelle entité "LIAT 2020 Ltd" ont été déposés et les investisseurs privés sont invités les bienvenus dans la nouvelle initiative.

Ne pas céder à l'idée d'un "rachat de Caribbean Airlines". Les détails sur la nouvelle compagnie aérienne sont encore peu connus mais le Premier ministre Browne a rejeté l'idée que la compagnie Caribbean Airlines (CAL), basée à Trinidad-and-Tobago reprenne la LIAT. Dans une interview à la station Observer Radio d'Antigua, il déclare que "pour ce qui est de ceux qui suggèrent de donner à la Caribbean Airlines un monopole sur la desserte aérienne au sein du CARICOM, je suis totalement opposé à cela, 1 million de fois opposé".
Et de poursuivre en ces termes : "Trinidad ne peut pas littéralement fournir toute notre nourriture, être le supermarché des Caraïbes et maintenant venir et essayer de monopoliser le transport aérien, je ne serai jamais d'accord avec cela. Comme je l'ai dit, les avantages du CARICOM devraient être partagés. Nous sommes d'avis qu'il devrait y avoir une compagnie aérienne sous-régionale."

Sur le volet social Gaston Browne rappelle ses propos de la semaine passée concernant l'allègement des postes, dans le cadre de ses mesures de réduction des coûts, sans préciser le nombre d'employés qui seraient repris. Selon les derniers chiffres, la LIAT employait un peu plus de 800 personnes dans toute la région dont plus de 500 à Antigua. Gaston Browne a confirmé que son cabinet est toujours en pourparlers concernant les indemnités à verser à ceux qui ne seront pas repris dans la nouvelle entité.

partager...
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this pageBuffer this page