Air Caraïbes toujours dans le vert

Samedi 13 avril 2019

Groupe Dubreuil Aéro qui est la masion mère de Air Caraïbes et French Bee a publié ses résultats le 11 avril 2019.
L'occasion de présenter les chiffres clés de l'exercice écoulé et d'annoncer les développements à venir pour les deux compagnies.

Selon le communiqué du groupe Air Caraïbes « continue à progresser dans son marché et à délivrer des résultats positifs, bien qu’impactés par l’augmentation du pétrole ».
Le chiffre d’affaires de l'année 2018 s'élève à 481,63 millions d’euros ce qui représente une hausse de 10,9% par rapport à 2017.
Le résultat net (EBITDA) est de 10,43 millions d’euros en baisse par rapport aux 12 millions d’euros réalisés sur 2017.
Air Caraïbes va redistribuer 2,07 millions d’euros aux 1033 collaborateurs éligibles cette année au titre de l’intéressement et de la participation de 2018
Enfin, les 415 salariés qui sont également actionnaires de leur entreprise percevront en plus un dividende en juin 2019.

Concernant l'exploitaion la compagnee a transporté 1.614.373 passagers en 2018 soit un bond de 7% de plus qu'en 2017.
Dont 1.264.310 passagers pour le seul réseau long-courrier ce qui représente une croissance de 11,5% par rapport à l'année précédente.
Le coefficient d'occupation s'est amélioré en passant de 84,2% à 85,9% sur la même période.
Air Caraïbes résiste bien à l'arrivée de Level car elle conserve sa seconde place derrière Air France avec 32% de part de marché sur la liaison Paris - Pointe-à-Pitre.
Sur cette ligne son coefficeint d'occupation est de 90%. Sur le réseau régional ce taux a progressé de 63,2% à 64,6% sans pour autant effacer des résultats nettement moins satisfaisants.

Pour l'année 2019 Groupe Dubreuil Aéro recevra pas moins de quatre nouveaux avions. En plus d'un Airbus A350-900 pour la filiale French Bee (configuré bi-classe 35 passagers en classe Premium et 376 en Economie) Air Caraïbe attend trois appareils.
Selon le calendrier annoncé par la compagnie la première livarison est attendue le 26 juin pour un troisième Airbus A350-900 configuré à l'identique des deux déjà en exploitation.
En décembre le réseau régional recevra un troisième ATR72-600 qui devrait remplacer un ATR72-500 (F-OIJK).
Enfin l'évènement de cette fin d'année, le 16 décembre pour être précis, sera l'arrivée de l'Airbus A350-1000 dans la flotte.
A l'instar de l'A350-900, Air Caraïbes sera la première compagnie aérienne française à mettre en service la variante A350-1000 du plus gros bimoteur d'Airbus.
De ce nouvel appareil la compagnie attend une baisse de coût de 6% par passager par rapport à la version -900. Immatriculé F-HMIL, il sera exploité sur les liaisons entre Paris et les Antilles.

Enfin on notera la petite phrase Jean-Paul DUBREUIL, président du groupe éponyme, au sujet de la suspension des lignes entre les Antilles et les Etats-Unis par Norwegian : « nous trouvons qu'ils sont restés longtemps. [...] Nous ne reprendrons pas les lignes car on ne peut pas y faire d'argent et nous n'avons pas les bons avions ».

partager...
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this pageBuffer this page